Tuesday, August 8, 2017

réforme LMD, Admission Post-Bac, licence et master (de l'éducation)


LE SYSTÈME FRANÇAIS D'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

Quelques rappels sur "diplôme" et "niveau"

La formation supérieur est devenu un marché mondialisé.
Des organismes jouent sur les mots ainsi ils n'utilisent pas "diplome" mais donne le titre de "niveau" (et non équivalence qui a un statut juridique):
La classification internationale de type de l'éducation (CITE), créée par l'UNESCO en 1997, mise à jour en 2011 est utilisée pour les comparaisons internationales.

CITE 2011

NiveauDescription
Niveau 0Éducation de la petite enfance
Niveau 1Primaire
Niveau 2Enseignement secondaire (premier cycle) BEPC
Niveau 3Enseignement secondaire (deuxième cycle) BAC
Niveau 4Enseignement post-secondaire non-supérieur
Niveau 5Enseignement supérieur de cycle court (ex.: DEUGBTSDUTDÉC technique)
Niveau 6Licence ou équivalent, Bachelor Degree
Niveau 7Master ou équivalent
Niveau 8Doctorat ou équivalent

Le semestre comme unité et l'année universitaire

Les formations universitaires sont organisées en semestres.
L'année universitaire en France se décompose en 2 semestres qui se répartissent ainsi :

  • premier semestre : de septembre à janvier
  • second semestre : de février à juin

Des crédits capitalisables et transférables

Chaque semestre d'études est affecté de 30 crédits crédits ou E.C.T.S. (European Credit Transfert System), communs à de nombreux pays européens : en licence, 6 semestres validés soit au total 180 crédits ; en master 4 semestres validés soit au total 120 crédits (300 crédits en capitalisant avec la licence).

Chaque enseignement du semestre reçoit un nombre de crédits proportionnel au temps que l'étudiant doit y consacrer et qui inclut le travail personnel.
Dans le cadre de leur contrat pédagogique, les étudiants peuvent acquérir des crédits dans des établissements d'enseignement supérieur à l'étranger.
Les crédits sont également transférables d'un parcours à l'autre (sous réserve d'acceptation de l'équipe pédagogique).
Le parcours universitaire organisé en crédits est ainsi moins rigide, plus personnalisé qu'auparavant et permet aux étudiants de découvrir d'autres disciplines avec le seul impératif de conserver un cursus cohérent.
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid20190/organisation-licence-master-doctorat-l.m.d.html

Si que 2ans de licence=diplome DEUG, si qu'1an de master= diplome Maitrise

Les étudiants qui ont validé les 4 premiers semestres de la licence et ainsi acquis 120 crédits peuvent demander à ce que leur soit délivré un D.E.U.G.
De même, les étudiants qui ont validé les 2 premiers semestres du master peuvent demander à ce que leur soit délivré un diplôme de maîtrise.
http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid20190/organisation-licence-master-doctorat-l.m.d.html

Admission Post-Bac

Comme chaque année, la phase complémentaire de l’admission post-bac est ouverte jusqu’au 25 septembre

Elle s’adresse en premier aux candidats qui n’ont pas eu de proposition satisfaisante dans le cadre de la procédure principale.
À qui s’adresse la procédure complémentaire (tous les cas classiques).
  • Aux candidats qui ont déjà participé à la phase d'admission principale, mais qui n'ont pas obtenu satisfaction, soit parce qu'ils n'ont essuyé que des refus, soit parce qu'ils sont encore sur liste d'attente, soit parce qu'ils ont répondu « oui, mais » à une proposition qui leur a été faite, espérant obtenir un autre vœu.
  • Les candidats qui se sont inscrits sur A.P.B., mais qui ont abandonné la procédure en cours de route (par exemple, lorsqu'ils n'ont pas confirmé leurs vœux ou oublié de répondre aux propositions qui leur ont été faites lors de la première phase d'admission).
  • Les candidats qui ne se sont pas inscrits sur la plate-forme cette année. Il suffit d'être titulaire ou en préparation du baccalauréat ou d'un diplôme équivalent, et âgé de moins de 26 ans pour postuler sur A.P.B., à une première année d'études supérieures.

Licence

La licence est un diplôme national de l’enseignement supérieur qui se prépare en six semestres à l’université. La licence valide l’obtention de 180 crédits E.C.T.S, soit 6*30ECTS/semestre.
moyen mnémotechnique
60ECTS=1année comme 60min=1heure.

Une offre de formation simplifiée depuis 2014= que 4 domaines

Dans un souci de meilleure lisibilité, l’offre de formation de licence est simplifiée à partir de la rentrée 2014 : les mentions de licence sont réduites à 45 intitulés, répartis entre 4 domaines :
  • arts, lettres, langues
  • droit, économie, gestion
  • sciences humaines et sociales
  • sciences, technologies, santé
Chaque mention de licence peut proposer plusieurs parcours types en fonction de la spécialisation choisie par l’étudiant au cours de son cursus.

Les 45 intitulés

Obligation d'accompagner les étudiants titulaires d'une licence qui ne poursuivent pas leurs études

JORF n°0109 du 10 mai 2017; texte n° 23 
Décret n° 2017-851 du 6 mai 2017 relatif aux modalités d'information des titulaires du diplôme national de licence sur les perspectives qui leur sont offertes en matière d'insertion professionnelle ou de poursuite de formation 


Master

Programme de la formation

La formation dispensée comprend :
  • des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués et, lorsqu'elle l'exige, un ou plusieurs stages
  • une initiation à la recherche et, notamment, la rédaction d'un mémoire ou d'autres travaux d'études personnels
  • Le diplôme national de master ne peut être délivré qu'après validation de l'aptitude à maîtriser au moins une langue vivante étrangère dont l’enseignement doit être inscrit dans les parcours types de formation.

Les professions réglementées qui exigent la détention d'un master

Certaines professions réglementées, c’est-à-dire des professions dont l'exercice est subordonné à la possession d'un diplôme ou à une autre condition formelle de qualification, exigent la détention d’un diplôme de niveau master, parfois spécifique, pour pouvoir exercer.

Les professions de psychologue, administrateurs judiciaires et mandataires judiciaires, d’ingénieur territorial, de notaire notamment sont des professions réglementées de niveau master.

Et aussi les métiers de l'enseignement. Depuis, la réforme de la formation des métiers de l'enseignement dite masterisation, c'est ce niveau qui est exigé pour exercer dans l'enseignement des premier et second degrés. voir ci-dessous.

Reconnaissance du diplôme

La circulaire  du 11 mai 2011 précise les modalités d'élaboration et de délivrance des diplômes en partenariat international reconnus de plein droit en France et délivrés par les chefs d'établissement. Le diplôme conjoint est également reconnu dans le ou les pays partenaires.

portail des 5 000 masters reconnus

  • 5 000 masters présentés
  • Une information centralisée et complète
  • Une recherche affinée par critères
  • Une description détaillée de chaque formation
  • Une présentation des modalités d’accès à chaque formation

master métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF) pour devenir prof

L'obtention de la licence (ou d'un diplôme équivalent), leur permet d'accéder au master métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF), au cours duquel se déroulent les concours de recrutement des enseignants.
  • Si l'on souhaite devenir professeur des écoles : Une licence correspondant à l'une des disciplines enseignées à l'école primaire (français et mathématiques, mais aussi sciences, histoire-géographie, langue vivante, EPS...) sera le choix le plus naturel.
  • Si l'on souhaite devenir professeur de l'enseignement du second degré, au collège ou au lycée : Il est conseillé de choisir une licence adaptée à la filière et à la/aux discipline(s) d'enseignement auxquelles on se destine. Par exemple, un étudiant aspirant à devenir professeur de français s'inscrira en licence de lettres pour acquérir un socle de connaissances solide dans cette discipline.
Depuis sa création, en 2013, le master MEEF est le master dédié à la formation aux métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation. Diplômante et professionnalisante, cette formation concerne tous les futurs enseignants, qu'ils se destinent à exercer en maternelle, à l'école élémentaire, au collège ou au lycée, ainsi que les futurs conseillers principaux d'éducation (CPE).

Le cursus MEEF prépare au métier en alternant :
  • des enseignements théoriques spécifiques (sur les disciplines d'enseignement, la pédagogie).
  • des thèmes communs à tous structurés autour des valeurs de la République (enseignement de la laïcité, la lutte contre les discriminations), de thèmes d'éducation transversaux et grands sujets sociétaux (citoyenneté, sensibilisation à l'environnement et au développement durable), de gestes professionnels (conduite de classe, prévention des violences scolaires) et de connaissances sur les parcours des élèves (processus d'apprentissage, orientation).
  • des stages, dès la première année, et avec une deuxième année en alternance.
La formation intègre également la préparation aux concours de recrutement qui ont lieu à la fin de la première année. 
Elle propose aussi une ouverture à l'international, à la recherche (avec un mémoire) et aux apprentissages numériques.

4 mentions
Au sein du master, trois mentions spécifiques préparent aux métiers de l'éducation nationale et forment ainsi les futurs enseignants et personnels d'éducation. Il s'agit des mentions :
  • mention 1er degré pour devenir professeur des écoles
  • mention 2nd degré pour enseigner au collège et au lycée (hors agrégation)
  • mention encadrement éducatif pour devenir conseiller principal d'éducation (CPE)
Une quatrième mention est également proposée : la mention "pratiques et ingénierie de la formation" qui prépare aux autres métiers de l'éducation et de la formation, hors concours.

ESPE
Le master MEEF est un diplôme national qui confère le grade de master. Il se prépare dans  les ESPE (écoles supérieures du professorat et de l'éducation) intégrées aux universités. 
S'étalant sur quatre semestres, il correspond à l'acquisition de 120 crédits européens, au-delà du grade licence. 
Les inscriptions en master MEEF ont lieu dès le mois de juillet. Certaines ESPE proposent des pré-inscriptions dès le printemps. 
Le master MEEF est ouvert aux étudiants titulaires d'une licence et qui se destinent aux métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation, mais il est aussi accessible sous certaines conditions :
  • aux titulaires d'un M1 ou équivalent,
  • aux titulaires d'un M2 ou équivalent,
  • aux personnels enseignants ou cadres de l'éducation nationale (formation continue),
  • aux personnes en reconversion professionnelle (validation des acquis de l'expérience) pour accéder aux métiers de l'Éducation nationale ou en lien avec l'éducation et la formation.
Site du ministère qui redirige vers cet autre site du ministère:

No comments:

Post a Comment