Saturday, December 17, 2016

les telephones qui captent le mieux le signal 3G, 3.5G, 4G et 4G+ (LTE advanced) pour des zones qui ont un "faible signal".


Les antennes

Que disent les opérateurs sur la réception?
Voir mon post sur la carte des 4 opérateurs:
http://stephane-mottin.blogspot.fr/2016/11/les-cartes-maps-et-reseau-4g-et-4g.html

Il ne faut pas trop croire ces cartes sauf au coeur des villes plates.

Il faut regarder la carte des antennes de l'ANFR (open data du gouvernement):
https://data.anfr.fr/page/home/
et cliquer sur les marqueurs (voir image gif animée ci-dessus).

Les téléphones sensibles et 4G (4G+)

Si vous recherchez un smartphone ayant la capacité de capter le réseau 3G/4G dans les zones les moins couvertes, il est conseillé de prendre un téléphone ayant une antenne sensible et dont la directivité est basse.
Samsung S7, LG 4, iphone 6 et 6s, Huawei Mate S.
http://www.fnac.com/Labo-Fnac-les-5-meilleurs-smartphones-en-sensibilite-reseau-MAJ-Octobre-2016/cp29113/w-4

4G+

Pour bien capter la 4G+, il faut bien sur un téléphone qui a l'électronique adaptée et qui a une antenne très sensible.
Mais il faut comprendre le système.
Concrètement, la 4G+ améliore les performances radios des relais et permet aux opérateurs d'agréger plusieurs fréquences pour utiliser simultanément davantage de largeur de spectre hertzien.
Seules les antennes avec  2 - voir 3 fréquences LTE pourront assurer de la 4G+.
La 4G constitue déjà une révolution puisqu'elle propose une multiplication des débits grâce à deux phénomènes. 
  • Le premier consiste à faire circuler les appels vocaux non plus sur le réseau téléphonique, mais directement sur internet (voix sur IP). 
  • Ensuite, le réseau 4G recourt au multiplexage (plusieurs types d'information passant par un même canal), ce qui permet d'augmenter la quantité d'information transmise. 
A noter que la norme 4G évolue déjà avec le standard 4G LTE Advanced, communément appelé 4G+ et qui permet d'augmenter encore les débits sur les réseaux mobiles LTE.

Les fréquences les plus basses ont la particularité de traverser avec plus de facilité les obstacles, assurant ainsi une meilleure couverture à l'intérieur des bâtiments. Elles peuvent également se propager sur une plus grande superficie. Ainsi, il faudra installer moins d'antennes 800 MHz pour couvrir une même zone. Pourtant, cet avantage s'avère certes intéressant pour la couverture des zones rurales, mais plus contraignant pour les zones urbaines. En effet, couvrir une zone de population dense suppose un nombre de connexions élevé, ce qui provoquera sans nul doute la saturation permanente de l'antenne. C'est pourquoi la bande de fréquence 2600 MHz (à portée plus réduite) a été retenue pour permettre une meilleure couverture des grandes villes.

http://www.ariase.com/fr/guides/4g-plus.html
http://www.ariase.com/fr/guides/4g-lte-mobile.html

2G-EDGE à 3.5G ou 3G+

L'utilisation de signaux numériques entre les tel et les antennes augmente la capacité du système de deux manières principales:
Les données vocales numériques peuvent être compressées et multiplexées beaucoup plus efficacement que les codages vocaux analogiques grâce à l'utilisation de différents codecs, permettant à davantage d'appels d'être transmis dans la même quantité de la bande passante radio.

2G et la Capacité de transmission de données:
Avec le service général de radiocommunication par paquets (GPRS), il existe une vitesse de transfert théorique maximale de 50 kbit / s (40 kbit / s en pratique).
Avec EDGE (Enhanced Data Rates for GSM Evolution), il existe une vitesse de transfert théorique maximale de 1 Mbit / s (<500 kbit /s en pratique).

Débit indicatif (download) en bit/s (théorique / pratique)
2G GSM         Échanges de type voix uniquement           9,05 kbit/s
2.5G GPRS Échange de données ou (exclusif) voix 171,2 kbit/s / 50 kbit/s / 17,9 kbit/s
2.75G EDGE Basé sur réseau GPRS existant       384 kbit/s / 64 kbit/s
3G UMTS Voix + données 1,9 Mbit/s dans des conditions idéales / 144 kbit/s zone rurale, 384 kbit/s zone urbaine
3.5G ou 3G+ ou HSPA                           14,4 Mbit/s / 3,6 Mbit/s
                                                                                                   x10
4G ou LTE                                              150 Mbit/s / 40 Mbit/s
                                                                                                   x3
4G+   ou LTE-Advanced                 80-150Mbit/s dans les meilleurs conditions en France.

à comparer avec  le wifi :
25-50 Mbit/s réels en 802.11a ou 802.11g,
600 Mbit/s théoriques pour le 802.11n

Rem: les anglophones abrègent byte en B majuscule pour le différencier du b de bit. Le byte est, en informatique, la plus petite unité adressable d'un ordinateur ; mais dans le domaine des télécommunications, le byte( en fait B) est toujours un octet.



No comments:

Post a Comment